14
SEP
2015

Trois ans ferme pour agression sexuelle sur mineur à Ajaccio

Commentaires : Off

Trois ans ferme pour agression sexuelle sur mineur à Ajaccio

Le tribunal correctionnel a condamné un quadragénaire à quatre années de prison dont une avec sursis pour agression sexuelle et corruption de mineur.
Les victimes étaient deux enfants de 11 et 15 ans.

70622fec4770228746ca9067bd03bb2e

Comme à chaque début d’audience correctionnelle, les avocats s’affairaient hier matin dans le prétoire.

Ballet d’hommes en robe noire : un premier “représente…Enfin, substitue, pardonnez-moi” une consœur, un ancien bâtonnier demande un renvoi.
Accordé.
“Quel motif ?”, interpelle la greffière d’une voix d’oisillon.
“Audience surchargée”, répond la présidente Catherine Le Lay.

Place à “l’affaire du jour”.
C’est une jeune magistrate blonde qui va animer les échanges, sous l’œil aguerri de Catherine Le Lay.

Silence de plomb à la lecture des infractions.
“Agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans.”
“Corruption de mineur de 15 ans.”
L’attention et les regards se déplacent vers le box des prévenus.
Entouré de trois policiers, se tient Ricardo Dias Ferreira, “né le 2 décembre 1975 à Porto Figueiro”, récite la juge au teint diaphane.

Polo à manches courtes noires, le presque quadragénaire garde les yeux fixés sur ses mains.
Il est en détention préventive depuis et n’est sorti de la maison d’arrêt qu’à l’occasion d’une “hospitalisation d’office pour des “idées suicidaires récurrentes”.

Derrière la vitre, le prévenu à voix basse, murmure presque.
L’interprète qui traduit ses propos, pour plus de précision, n’est pas tellement plus intelligible.
“Ils ont tous cet air spécial, quelque chose dans le regard”, commente un conseil, qui attend son tour pour la prochaine affaire, sans prononcer le mot qui semble brûler les lèvres.

“Je laisse la lumière allumée toute la nuit”

Au prévenu, il est “reproché d’avoir à Ajaccio le 12 octobre 2014” agressé sexuellement S., un garçon de 11 ans à l’époque, et d’avoir “corrompu” Y. , un autre garçon de 15 ans.

La magistrate ne déroge pas au cérémonial de l’audience.
D’abord le casier : “Vierge”.
Ensuite le résumé des faits : alors qu’il faisait visiter son atelier de travail au petit S., le prévenu l’a fait monter sur ses genoux et lui a caressé le sexe.

Il ne nie pas.

Source : www.corsematin.com

 

Avatar
Association Wanted Pedo