Peu de parents en Tunisie réalisent le risque encouru par leurs enfants mineurs sur les réseaux sociaux. Une adolescente de 15 ans a payé un lourd tribu en raison de cette négligence.

Selon le quotidien Al Sahafa dans son édition de ce vendredi 18 août 2017, l’adolescente a été séduite sur Facebook par un jeune homme majeur avec qui elle a sympathisé, pour tomber amoureuse de lui par la suite.

Il lui a promis le mariage et lui a affirmé qu’il avait sa propre maison et un emploi stable. Un jour, il a invité sa victime à visiter la maison en question.

Il s’agissait, en réalité, de la maison de son frère vivant à l’étranger. C’est là où l’agresseur a enfermé sa victime pendant deux jours pour la violer.
Une plainte a été déposée par la mère de la victime. Lors de son interrogatoire, l’homme a exprimé ses regrets par rapport à ce qui s’était passé.

Il s’était également dit prêt à payer tout dommage et intérêt au profit de la famille de la victime. Une proposition rejetée par cette dernière.

Source : Realites