Affaire Zandvoort / Agen | Témoignage de Véronique Liaigre victime d’un réseau pédo-satanique à Agen en France 05.07.2001

1866
Publiée le 19 Jan, 2019 par ******

Source : TF1

Véronique Liaigre a aussi parlé de cérémonies, avec des gens se revendiquant du martinisme, un obscur courant sataniste créé par le Grand Maître franc maçon Papus, qui se réclame du catholicisme.

Elle a évoqué Marion Wagon, disparue en 1996, qui selon elle aurait été retenue un temps dans la région d’Agen, là où elle a été enlevée.
Etrangement, on n’en saura pas plus.

Véronique Liaigre et ses deux sœurs sont victimes de viols et viols aggravés entre 1984 et 1997.
Les actes ont été commis par les parents qui prostituaient leurs trois filles.

Véronique Liaigre a évoqué les abus sexuel ritualisé sataniste et a fait état de tortures et de sacrifices humains.
La victime s’est également reconnue sur les CD-Roms de l’affaire des CD de Zandvoort.

Le 15 novembre 2001, le père et la mère de Véronique Liaigre, Georges Liaigre et Marie-Pierre Collasseau sont jugés et condamnés respectivement à 12 et 16 ans de prison, la justice n’a pas retenu le proxénétisme.

Categorie Tag

Aucun Commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.