Relaxe d’un instituteur accusé d’agressions sexuelles : “J’ai honte de la justice française !”

180
Publiée le 02 Oct, 2019 par ******

Dans son délibéré, le juge a considéré que les enfants étaient trop jeunes pour pouvoir porter des telles accusations. Ce qui révolte cette mère de famille:

“J’aimerais bien qu’on m’explique comment, à 3 ans, des enfants peuvent parler de masturbation ou d’érection. A 3 ans, un enfant ne tient pas ces discours-là. J’aimerais beaucoup que les juges m’expliquent quelle a été l’enfance de leurs enfants”.

Source : BFM  Alexandre Lebreton

Categorie Tag

Aucun Commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.