Réseau Pédocriminel | Témoignage de Gérard Fauré; pédophilie au pouvoir | RMC

2582
Publiée le 24 Nov, 2018 par ******

Les confidences stupéfiantes de Gérard Fauré, le “Dealer du Tout-Paris”, sur RMC

Source : RMC

Source Vidéo : YouTube

Braqueur, dealeur… Gérard Fauré revient dans son livre Dealer du Tout-Paris, sur sa vie qui l’a conduit à fournir à des stars et des politiques de la cocaïne et qui l’a également conduit à passer 18 ans en prison.
Après 18 ans passé en prison l’ex-Dealer du Tout-Paris, Gérard Fauré, revient sur sa vie de braqueur et de dealer dans un livre. Dans celui-ci, il donne des noms de personnalité qu’il a pu approvisionner en drogue et notamment en cocaïne. Parmi ces noms, plusieurs sont décédés, d’autres sont toujours vivant.

S’il a passé de nombreuses années en prison, il explique que s’il est toujours en vie aujourd’hui, c’est grâce à sa diplomatie, parce qu’il n’a jamais balancé et parce qu’il n’a jamais touché aux policiers. Il revient d’ailleurs sur la relation particulière entre voyous et policiers.

“On les respectait. Ils faisaient leur boulot et nous, on faisait le nôtre. C’était un peu le gendarme et le voleur si on se faisait choper, on se disait bravo”, explique-t-il.
Des voyous incontrôlables
Il raconte notamment une anecdote où il explique qu’il a sympathisé avec un policier qui au départ, l’avait arrêté en 1997 pour un meurtre sans jamais pouvoir prouver que ce soit vraiment lui.

“Je le croise, on se serre la main et on prend un verre ensemble. Il m’a dit, tu vois malgré les coups d’annuaire téléphonique que je t’ai mis sur la tête, je t’aimais bien. Tu as été très correct, je t’ai massacré, tu n’as rien dit, bravo, tu es un beau voyou, je t’aime bien”, raconte-t-il.
Il estime également que si aujourd’hui il y a moins ce respect envers les policiers de la part des voyous, c’est parce qu’il n’y a plus de parrain du banditisme. Pour lui, c’était eux qui faisait régner l’ordre.

“Aujourd’hui ils ne sont plus du tout sous contrôle alors qu’avant ils l’étaient parce qu’il y avait un grand caïd”, précise Gérard Fauré.

 

 

 

Categorie Tag

un Commentaire

  • C. Le Gall 1 mois ago

    Le type parle ouvertement de la famille royale d’Angleterre… et personne ne réagit.
    Le journaliste, le gros con à la fin, qui dit rien n’a été jugé. Il protège ses fesses alors que tout le monde sait qu’e le bandit parle de Lang.
    https://www.youtube.com/watch?v=KLNoFFquRkA

Commentaires fermés.

velit, diam leo. Aenean Curabitur porta. tristique elit. libero. id mi, ipsum