Trafic sexuel | Célhia de Lavarène, un esprit libre à l’ONU | ONG STOP

341
Publiée le 20 Sep, 2016 par ******

Source : YouTube – Passeur d’Alertes

Célhia de Lavarène est journaliste politique. ​Pendant une quinzaine d’années, elle a cessé d’être journaliste et a participé à 7 missions de l’ONU​. Lors des deux dernières en Bosnie et au Liberia, elle a ​ créé le Stop Trafficking Opération Program ​, destiné à lutter contre le trafic des êtres humains aux fins sexuelles.

Au cours de ses missions, elle a ​pu constater que de nombreux casques bleus violaient des jeunes filles qu’ils étaient censés protéger. ​

A ce jour, l​e nom de ​Célhia de Lavarène ​figure sur une liste noire à l’ONU.

En revanche, aucune mesure punitive n’a été prise contre ​ceux qui ont commis ces exactions. ​

 

Tag

Aucun Commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.